Amélioration des pratiques

Le Réseau a pour mission d’aider et d’accompagner les acteurs de l’offre de soins en santé périnatale.

Ainsi, il intervient en appui :

  • pour améliorer la coordination entre les différents professionnels (notamment ville/hôpital) : parcours patients, reprises de cas complexes, outils de partage d’information
  • pour aider à améliorer l’organisation interne d’une structure : formations, RMM in-situ, déclaration d’évènements indésirables, rédaction de protocoles et procédures

Les formations du réseau

Le réseau propose tout au long de l'année des journées, soirées de formations ou même des formations in-situ. Ces formations sont récurrentes ou ponctuelles, en fonction des demandes et des besoins des professionnels.

Formations

Les déclarations d'évènements indésirables associés aux soins (EIAS)

Contexte

Définition des EIAS (= Évènements Indésirables Associés aux soins)

Un événement indésirable associé aux soins (EIAS) est un évènement inattendu qui perturbe ou retarde le processus de soin, ou impacte directement le patient dans sa santé. Cet évènement est consécutif aux actes de prévention, de diagnostic ou de traitement. Il s'écarte des résultats escomptés ou des attentes du soin et n'est pas lié à l'évolution naturelle de la maladie.

Cette définition est valable aussi bien en établissement de santé que hors établissement de santé.

  • Associé à un soin : consécutif aux stratégies et actes de diagnostic, de traitement, de prévention ou de réhabilitation
  • Grave : entrainant le décès, mettant en jeu le pronostic vital/perte d’une fonction ou ayant pour conséquence l’hospitalisation en réanimation ou réintervention chirurgicale non programmée.

Pourquoi déclarer ?

La déclaration permet entre autres de contribuer à l’amélioration de la sécurité et de la qualité des pratiques et des organisations de soins. En cas de survenue d’un EIAS, l’analyse de l’évènement initiée dès que l’évènement est connu est essentielle car elle détermine les mesures immédiates de gestion. L’analyse doit se poursuivre ensuite de façon plus approfondie dans des délais suffisamment proches de l’évènement, afin de bien cerner les mesures préventives à mettre en œuvre. Cette démarche contribue au retour d’expérience local et au renforcement de la culture de sécurité des professionnels. A distance des évènements, le regroupement des analyses et des mesures auxquelles elles donnent lieu, peut permettre de tirer des enseignements.

Les principes fondamentaux de la déclaration sont : (HAS 2012 – sécurité des patients)

  • objectivité : Le signalement repose sur des faits. Il ne s’agit pas de mettre en cause des personnes en tant qu’auteurs de faits, ni d’interpréter les faits ou encore de leur donner – s’agissant des soins – une traduction médico-légale en termes de responsabilité
  • anonymat et confidentialité : Le traitement des informations recueillies s’effectue dans l’anonymat et la confidentialité.
  • efficacité : La démarche de signalement doit s’efforcer d’être aussi exhaustive que possible en permettant l’identification de l’ensemble des risques liés à l’activité et en évitant que ces risques se reproduisent.

Depuis 2014, le Réseau accompagne les établissements de santé lors d'un EIAS, les RMM in situ et régionales permettent de proposer des actions d'améliorations intra établissement et régionales et des formations adaptées.

La déclaration des événements indésirables au réseau s’inscrit dans une démarche de qualité et d’amélioration des soins. L’objectif du réseau n’est pas un recueil statistique mais une approche personnalisée de gestion des risques par :

  • le soutien aux établissements qui le demandent : RMM, expertises, formations
  • l’accompagnement les équipes à la mise en place d’actions d’amélioration
  • la création d’outils

Le tout en assurant la confidentialité des informations et la non punition.
Nous rappelons que la finalité de la démarche de signalement des événements indésirables n’a pas pour objet d’établir une faute éventuelle, mais d’analyser les causes des événements et de dégager des recommandations pour éviter la réitération de l’événement.

La déclaration au réseau

Une fiche de déclaration spécifique a été créée en 2014 et regroupe un ensemble d’items concernant la santé de la mère, du nouveau-né et l’environnement médical. En 2015, la déclaration des EIAS au réseau ainsi que l’appui méthodologique aux établissements est préconisée dans la circulaire portant sur les missions des réseaux de santé périnatale (INSTRUCTION N°DGOS/PF3/R3/DGS/MC1/2015/227 du 3 juillet 2015).

Il est rappelé que :

  • La déclaration est anonyme, non punitive, confidentielle
  • L’analyse des déclarations peut aboutir à des actions d’amélioration de pratique au sein des établissements ou au niveau régional

Le réseau s’engage :

  • A réaliser un retour semestriel aux établissements
  • A proposer son aide si besoin par le biais de formations, participation à des RMM…

Modalités pratiques

La déclaration se fait par voie électronique :

déclarer un EIAS

Lors d’un EIAS grave le réseau rappelle aux établissements si nécessaire l’obligation de déclaration à l’ARS.

Circuit des fiches

Les fiches sont analysées tous les semestres et un retour personnalisé est fait aux établissements. En cas de demande particulière suite à un EIAS, une RMM ou une analyse des causes peut être organisée in situ ou en visioconférence. Ces réunions donnent suite à des actions d’amélioration ainsi qu’à des propositions de formation.

Documents à télécharger

Synthèse régionale des EIAS 2018

Synthèse régionale des EIAS 2019

Les reprises de situations complexes

Depuis janvier 2019, le Réseau de Périnatalité Occitanie a mis en place des « Reprises de situations cliniques complexes et collaboration pluriprofessionnelle », afin d’améliorer l’accompagnement des femmes enceintes et/ou futurs parents en situation de vulnérabilité tel que prévu dans le PRS2.

Il s’agit de réunir, autour d’une situation complexe, un maximum des acteurs ayant été impliqués dans celle-ci et d’en étudier les principales difficultés rencontrées afin de mettre en place des actions d’amélioration.
L’ensemble des professionnels engagés dans la périnatalité, tous secteurs et modes d’exercices confondus (public, privé, salarié ou libéral du champ médical, psychologique ou social, médecins généralistes, gynécologues médicaux, obstétriciens, pédiatres, psychologues, sages-femmes, puéricultrices, travailleurs sociaux…) sont invités à participer permettant ainsi des échanges de pratique.

Ces séances mensuelles sont, conduites par des pédopsychiatres experts, formés à la reprise de situations dans un climat bienveillant et sans jugement.
Elles se déroulent en visioconférence à partir des CHU de Montpellier, Nîmes et du CH de Perpignan, de 9 heures à 12h30.
L’inscription est gratuite mais obligatoire

Pour plus de renseignements cliquez sur l'affiche.

Les RMM

Définition

« Une revue de mortalité et de morbidité (RMM) est une analyse collective, rétrospective et systémique de cas marqués par la survenue d'un décès, d’une complication, ou d’un évènement qui aurait pu causer un dommage au patient, qui a pour objectif la mise en œuvre et le suivi d'actions pour améliorer la prise en charge des patients et la sécurité des soins. » -HAS 2009

Les RMM au sein de RPO

Ces groupes d’analyse de pratiques sont réalisés en :

  • Soirée régionale annuelle durant laquelle plusieurs équipes des établissements de la région présentent une situation difficile qu’ils ont choisie parmi leurs événements indésirables (presque accident, complication, décès). L’analyse globale de la situation est collective et accompagnée par un expert extérieur au réseau ou à la région.
  • In situ à la demande d’un établissement (ou d’un groupe d’établissement), dans le cadre de son dispositif de gestion des risques et en lien avec le circuit de déclaration des Événements Indésirables liés aux Soins. (lien vers la fiche EIAS)

déclarer un EIAS

L’analyse globale de la situation prend en compte les différents facteurs contributifs liés:

  • au contexte institutionnel
  • à l'organisation et au management
  • à l'environnement de travail
  • au fonctionnement de l'équipe
  • aux procédures opérationnelles
  • facteurs individuels (personnels)
  • au patient

Des actions d’amélioration sont proposées à la fin des sessions. Le réseau réalise un suivi et propose un accompagnement

Documents et liens utiles

 

Les référentiels

Le réseau propose des protocoles/référentiels en lien avec la périnatalité. Le travail de rédaction et de validation est mené par le conseil scientifique du réseau.

L'élaboration, l'actualisation et la diffusion de référentiels de soins périnatals fait partie des missions confiées par l'ARS au Réseau de Périnatalité Occitanie. Ces référentiels régionaux contribuent à l'amélioration de la qualité de la prise en charge en permettant le perfectionnement et l'harmonisation des pratiques. Ils sont élaborés par des professionnels de la région au sein de groupes de travail issus de notre comité scientifique.

Ces référentiels sont diffusés à titre informatif par le réseau pour les professionnels de la périnatalité de la région. Ils ont été rédigés en l'état actuel des connaissances à la date de validation et n'engagent en aucun cas la responsabilité directe ou indirecte du réseau ou de ses membres quant aux conséquences qui pourraient découler de leur utilisation. Avec la fusion des ex-réseaux de périnatalité amont/aval d’Occitanie Ouest et Est, un gros travail d’harmonisation et de mise à jour des protocoles est en cours.